Quatre disciplines en pole sport

Tout comme le patinage, le ski ou la natation, les pole sports se déclinent en différentes disciplines. La famille des pole sports se divise, en compétition essentiellement, en quatre. Le Pole Sports (= pole sportive), l’Artistic Pole, le Para Pole et l’Ultra Pole, toutes définies par la Fédération Internationale des Pole Sports (IPSF), association faîtière internationale.

Les studios enseignent principalement ces disciplines à des pratiquants qui recherchent une activité physique ludique et récréative. La pratique des pole sports à haut niveau, avec pour objectif la participation à des compétitions nationales et internationales, fait néanmoins toujours plus d’adeptes dans notre pays.

LES SUBDIVISIONS EN COMPETITION

Le Pole Sports se base avant tout sur la performance sportive et l’exécution d’éléments techniques particulièrement exigeants. Elle est jugée et régie par un «Code des Points» qui a été rédigé en accord avec les normes olympiques utilisées pour d’autres sports comme la gymnastique, le plongeon ou le patinage artistique.

Ce volet emblématique de la discipline évolue dans le strict respect des normes de la GAISF (Global Association for International Sports Federation) et du Comité International Olympique (CIO).

Le Pole Artistic ressemble beaucoup au Pole Sports. Elle encourage toutefois une approche artistique et créative en valorisant l’interprétation musicale, la chorégraphie et l’expression scénique. Jugée selon les règles des «Freestyle Pole Series», cette discipline respecte également les normes de la GAISF et du CIO.

L’Ultra Pole incarne la version explosive et spectaculaire de la discipline. Les compétitions se déroulent sous forme de «battles». Deux concurrents se mesurent l’un contre l’autre en faisant preuve du maximum d’inventivité, de compétences acrobatiques et de créativité. Ils impliquent le public qui est invité à les encourager. Jugée selon les règles «Freestyle Pole Series», l’Ultra Pole attire les athlètes les plus impressionnants, qui y trouvent un cadre pour proposer des figures inédites.

Le dernier volet introduit en compétition est le Para Pole, destiné à tous les athlètes en situation de handicap. Jugée et régie par le même « Code des Points » qu’en Pole Sports, la discipline est organisée selon le système de classification du Comité international Paralympique (IPC). En para-sport, les athlètes sont regroupés selon leur degré de limitation et du type de déficience afin d’éviter que l’athlète le moins touché par un handicap soit avantagé.