Histoire

La Swiss Pole Sports Federation a été fondée en 2013 par un groupe de passionnés et professionnels du domaine, avec le but d’unifier les athlètes, les coachs, les juges et les amateurs de cette discipline.

  • 2014 : premiers Championnats Suisses
  • 2015: la SPSF est reconnue par l’IPSF et organise ses premiers Championnats Suisses sous l’égide de l’IPSF; elle peut envoyer ses premiers athlètes aux Championnats du Monde de Londres.
  • 2017: la gestion de la SPSF est reprise par un nouveau comité, qui reconfirme alors son adhésion à l’IPSF.
  • 2018: en mai auront lieux les prochains Championnats suisses Pole Sports, Pole Artistique, Para Pole et Open; ils permettront aux athlètes helvétiques de se qualifier à nouveau pour participer aux Championnats du Monde 2018 de Tarragona (Espagne).

L’idée de la Pole en tant que sport remonte à 2006, lorsque la pole était déjà devenue une forme de fitness très populaire et que les compétitions commençaient alors à attirer l’attention du grand public. Toutefois, les compétitions n’avaient alors pas de vrais systèmes de jugement et de notation, aucun moyen permettant de juger de manière équitable et juste des athlètes sur les plans techniques et artistiques. Les règlements consistaient alors en un simple guide permettant d’indiquer aux juges les qualités recherchées et les défauts à pénaliser.

En 2006, Katie Coates (actuelle Présidente de l’IPSF) mena un sondage afin de savoir si la communauté de la pole était favorable à une entrée de la discipline aux Jeux Olympiques: elle reçue plus de 10’000 réponses positives ! En 2008, Katie développa peu à peu la Fédération Internationale Pole Sports en compagnie de l’américain Tim Trautman; c’est alors que le terme “Pole Sports” fut créé pour transformer de façon permanente la pole, alors pratiquée comme simple forme de fitness, en un sport de compétition international.

Rapidement, des fédérations nationales virent le jour et des équipes de compétition se formèrent. Le premier Championnat du Monde Pole Sports eu lieu en 2012 avec 43 athlètes de 14 pays; seuls 5 étaient des hommes. En 2013, la catégorie “Youth” fut créée, avec uniquement 7 athlètes. Cinq ans plus tard, en 2017, cette même catégorie accueillit 80% d’athlètes en plus ! Au total, près de 229 athlètes de 36 pays s’affrontèrent sur la scène internationale des Pole Sports.

Jusqu’en 2011, environ 95% des athlètes de Pole Sports étaient des jeunes filles et des femmes; le Comité International Olympique encouragea alors l’IPSF à corriger ce déséquilibre des genres. Ainsi, en 2017, des catégories Junior et Novices Hommes furent ouvertes, permettant d’augmenter la participation du genre masculin de plus de 70%.

En 2014, l’IPSF pris contact avec la GAISF (Global Alliance for International Sport Federations) afin de connaître ses conditions d’admission. Progressivement, l’IPSF réussit à atteindre les objectifs fixés par la GAISF et le CIO, notamment en augmentant le nombre de ses fédérations nationales à 25, avec 12 candidatures encore en examen.

Chronologie du développement des Pole Sports :

  • 2009 – Création de l’IPSF
  • 2012 – Premier World Championships
  • 2013 – Introduction d’une catégorie “Youth”
  • 2014 – Premier contact avec SportAccord (aujourd’hui GAISF)
  • 2014 – Introduction d’un programme Antidopage
  • 2015 – Première candidature à SportAccord (aujourd’hui GAISF)
  • 2016 – L’IPSF devient signataire du code WADA
  • 2016 – Candidature auprès du CIO
  • 2017 – Signature d’un accord trilatéral entre l’IPSF, la FIG (Fédération internationale de Gymnastique) et la GAISF pour permettre l’adhésion de l’IPSF à la GAISF.
  • 2017 – Obtention du status “Observateur” par le GAISF –> Le Pole Sport est reconnu comme discipline sportive.